PROGRAMME DU JOUR

https://www.facebook.com/RADIO.mdm.itma

lundi 22 septembre 2014

Le Conseil National des Marocains du Sénégal critique l'Amabssadeur du Maroc à Dakar



Communiqué 


Dakar vient se servir de scène à une série d'actes de discrimination, opérés en flagrant délit par l’Ambassadeur du Maroc. Monsieur l’Ambassadeur, a délibérément privé des femmes marocaines mariés à des sénégalais de l’aide du fond social. Pire encore, par ses soins délibérés, la plus part des bénéficiaires sont les membres de sa famille.

Les femmes marocaines victimes du préjudice, pourtant systématiquement mal accueillies à l’ambassade n'ont, exceptionnellement, pu supporter les agissements de ce dernier qui fait du fond social une affaire privée et enlève leurs noms sans motifs. Depuis trois ans les paiements se font hasardeusement.

Nous rappelons que Monsieur l’Ambassadeur ne respecte plus les listes établies depuis plusieurs années et tout changement doit se faire en présence du comité des sages qui ne s’est pas réuni depuis 5 ans. Nous dénonçons cette opacité. Ainsi, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur, dont la mission consiste de veiller aux Intérêts du Maroc et des marocains se permet, pour des raisons discriminatoires et ségrégationnistes, de transgresser les lois du Royaume en matière de droit de l’homme affichées par Sa majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste.


Cependant, Nous ne pouvons pas imaginer que le comportement de Son Excellence, au- delà de leur privation du fond social, atteindrait pareil niveau de mépris et d’exclusion ; Il s'agit là d'un cas flagrant de piétinement des droits humains les plus élémentaires et, au- delà, d'un cas évident de discrimination et de ségrégation à l'égard de citoyens dans le besoins et dont la plupart sont malades.

Face à cette situation, nos femmes lésés font ce communiqué dans l'espoir de faire entendre leur cause en vue, d'abord, de lever l'injustice, et de refuser de se soumettre à une abominable iniquité. Les femmes demandent un bilan de cette gestion ténébreuse qui perdure depuis 5 ans. Une suite judiciaire sera donnée à ce chapitre.


Fait à Dakar le 21/9/2014 
Le bureau Exécutif
Cnms00@yahoo.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire