PROGRAMME DU JOUR

https://www.facebook.com/RADIO.mdm.itma

mardi 4 février 2014

Les MRE de Belgique au centre d'entretiens entre M. Birou et le secrétaire d'Etat de la région de Bruxelles-Capitale

Le rôle de la Communauté marocaine résidant en Belgique ainsi que la nouvelle politique migratoire du Maroc, ont été au centre d’un entretien, lundi à Rabat, entre le ministre chargé des Marocains résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration, Anis Birou, et le Secrétaire d’Etat de la région de Bruxelles-Capitale, ministre chargé de l’Action sociale et de la Famille, Rachid Madrane.

L'entrevue avec M. Madrane s’est focalisée sur le rôle de la Communauté marocaine résidant en Belgique et ''tout ce que nous pouvons lui offrir pour réussir ce qu’elle désire entreprendre en Belgique et également au Maroc", a indiqué M. Birou dans une déclaration à la MAP. 

S’agissant du premier point, il a expliqué que l’objectif est d’encourager cette communauté à réaliser des investissements, à prêter un intérêt et à contribuer à tous les projets et chantiers de développement enclenchés au Maroc. Quant au second point, a-t-il dit, il a porté sur "la nouvelle politique migratoire mise en œuvre au Maroc, après l’initiative royale visant à réglementer la situation de nombreux immigrés vivant de façon illégale au Maroc". 

L'entretien a été l'occasion d'évoquer le programme d’insertion des immigrés et les moyens susceptibles de leur permettre de mieux réussir leur intégration dans le Royaume, a indiqué M. Birou.
De son côté, le Secrétaire d’Etat de la région de Bruxelles-Capitale, également ministre des Relations internationales, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que cet entretien avec M. Birou, a permis de passer en revue les problèmes que vit la communauté marocaine résidant en Belgique, sachant que plus de 400.000 Marocains résident en Belgique, notamment à Bruxelles. 

"Nous fêtons 50 ans d’immigration marocaine en Belgique", a tenu à rappeler M. Madrane, accompagné lors de cet entretien de représentants de la Wallonie Bruxelles, ajoutant que la rencontre a été également l’occasion de "renforcer le partenariat, déjà fructueux avec le Maroc, au niveau de la Wallonie Bruxelles et avec l’Etat fédéral". Le but que s’assigne également cette réunion avec M. Birou est de "garder le lien entre cette communauté marocaine vivant en Belgique et le Maroc", a-t-il dit, plaidant pour un devoir de mémoire envers les premières générations de migrants marocains. 

"Un besoin de mémoire s’impose désormais", a martelé M. Madrane, en expliquant que "si aujourd’hui c’est une communauté marocaine qui vit depuis longtemps en Belgique, les anciens sont toutefois en train de quitter le pays : Quand un ancien marocain s’en va c’est toute une bibliothèque qui disparaît avec lui".
Il a indiqué, dans ce contexte, avoir proposé à M. Birou de faire en sorte pour que ''nous construisions ensemble cette bibliothèque: les enfants de la 3ème et 4-ème génération ayant besoin de référents pour qu’ils puissent vivre bien leur double culture".(MAP).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire