PROGRAMME DU JOUR

https://www.facebook.com/RADIO.mdm.itma

mercredi 7 août 2013

DanielGate: Revue de presse pour comprendre l'affaire

DanielGate : Espion ou mythomane? (Elpais, Espagne)

D’après le journal, il est diagnostiqué schizophrène par les médecins espagnols, et reçoit un traitement. Après son mariage avec une espagnole, dont il divorce par la suite, il obtient la nationalité de son pays d’accueil: Salahedin renonce alors à son prénom arabe pour devenir «Daniel», précise le site.

En 2002, à la veille de l’intervention américaine en Irak, il quitte son emploi pour retourner dans son pays d’origine. Selon El Pais, il y aurait effectué un travail d’espionnage «risqué, dangereux et secret» et aurait même fait un bref séjour dans la prison d’Abou Ghraib.

Après avoir résidé dans plusieurs pays (Egypte, Syrie, Royaume-Uni…), Daniel Galvan s’installe en 2005 à Kénitra, située à 40 km au nord de Rabat, explique l’article. Il y organise des fêtes pour les enfants des familles modestes de son quartier.

En réalité, un prétexte pour abuser de ces enfants défavorisés. Le «violeur de Kénitra» a abusé au total de 11 filles et un garçon entre 3 et 15 ans, allant jusqu'à filmer ces agressions, rapporte le journal.

Les familles ont laissé passer ces exactions dans un premier temps, n’ayant pas l’habitude de signaler les abus. C’est finalement l’avocat Hamid Krayri, de l’Association marocaine des droits de l’homme, qui les a encouragées à réclamer justice pour leurs enfants, conclut le site.

(TF1, France) Les premières images du pédophile grâcié par erreur et arrêté en Espagne
Risque de fuite. Pour justifier sa mise en détention préventive, le juge a invoqué "un risque de fuite" de la part de l'homme, Daniel Galvan, condamné en 2011 à trente ans de prison au Maroc pour des viols commis sur onze mineurs, dont la grâce annoncée le 30 juillet avait provoqué une vague de colère à travers le royaume.
Une extradition ? La justice espagnole doit désormais se prononcer sur une éventuelle extradition du prisonnier. "Selon l'ambassadeur d'Espagne à Rabat, il devrait purger sa peine de 28 ans en Espagne. Il ne retournera vraisemblablement pas au Maroc", explique Henry de Laguerie, correspondant de LCI en Espagne.

(Reuters et Capital.fr) Le pédophile espagnol maintenu en détention dans son pays

La clémence dont il avait bénéficié a été à l'origine de violentes manifestations, incitant le roi Mohamed VI à annuler dimanche la grâce royale qu'il avait accordée.
Le Maroc a lancé un mandat d'arrêt international contre Daniel Galvan Vina, mais il est peu probable que l'Espagne accepte de le renvoyer au Maroc. Un traité bilatéral exclut l'extradition d'un ressortissant espagnol vers le royaume chérifien.

Danielgate au Maroc: le symptôme d’une “corruption généralisée qui conduit à des bugs horribles”


« Le peuple marocain a réussi à créé un buzz suffisant pour que Mohammed VI revienne sur sa décision. Twitter est devenu le lieu d’une protestation pleine d’humour et d’ironie. Sans insulte – donc difficilement répréhensible pénalement, ni clash frontal. Beaucoup de lignes rouges ont été franchies sur la Toile ces derniers jours, dans un pays où les décisions royales sont incontestables et non soumises au débat. Ce dernier s’est donc improvisé sur le web et a conduit à décrédibiliser une fois de plus les relais du pouvoir » Reda Allali du groupe HOBA HOBA SPIRIT qui a suivi le DanielGate sur les réseaux sociaux : entre “honte” et “ironie”. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire