PROGRAMME DU JOUR

https://www.facebook.com/RADIO.mdm.itma

lundi 24 juin 2013

Le Maroc compte au total 884 réfugiés et 3.200 demandeurs d’asile.



Maroc  - Au 31 mai dernier, le Maroc compte au total 884 réfugiés et 3.200 demandeurs d’asile, a appris APA de source onusienne.
« Ces 1.871 cas de demandes d'asile concernaient 2.291  personnes, parmi lesquelles les nationalités les plus représentées étaient les Syriens (839), les Ivoiriens (308), les Nigérians (291), les Congolais de la RDC (232), les Maliens (128) et les Camerounais (126) », selon un communiqué du HCR publié à l'occasion de la journée mondiale des réfugiés.

La guerre civile en Syrie est la première cause de l'augmentation des demandes d'asiles. 36% des demandeurs, en 2012, étaient des Syriens.

Les Ivoiriens sont la deuxième communauté nationale la plus représentée parmi les demandeurs.

« Bien que la situation en Côte d'Ivoire revienne progressivement à la normale après les violences qui ont suivi l'élection présidentielle de 2010, la persistance des problèmes de sécurité dissuade tous les citoyens qui ont fui à l'étranger de prendre le chemin du retour », indique le HCR. 
« Ces 1.871 cas de demandes d'asile concernaient 2.291  personnes, parmi lesquelles les nationalités les plus représentées étaient les Syriens (839), les Ivoiriens (308), les Nigérians (291), les Congolais de la RDC (232), les Maliens (128) et les Camerounais (126) », selon un communiqué du HCR publié à l'occasion de la journée mondiale des réfugiés.
La guerre civile en Syrie est la première cause de l'augmentation des demandes d'asiles. 36% des demandeurs, en 2012, étaient des Syriens.

Les Ivoiriens sont la deuxième communauté nationale la plus représentée parmi les demandeurs.

« Bien que la situation en Côte d'Ivoire revienne progressivement à la normale après les violences qui ont suivi l'élection présidentielle de 2010, la persistance des problèmes de sécurité dissuade tous les citoyens qui ont fui à l'étranger de prendre le chemin du retour », indique le HCR. 

La guerre civile en Syrie est la première cause de l'augmentation des demandes d'asiles. 36% des demandeurs, en 2012, étaient des Syriens.
Les Ivoiriens sont la deuxième communauté nationale la plus représentée parmi les demandeurs.

« Bien que la situation en Côte d'Ivoire revienne progressivement à la normale après les violences qui ont suivi l'élection présidentielle de 2010, la persistance des problèmes de sécurité dissuade tous les citoyens qui ont fui à l'étranger de prendre le chemin du retour », indique le HCR. 

Les Ivoiriens sont la deuxième communauté nationale la plus représentée parmi les demandeurs.
« Bien que la situation en Côte d'Ivoire revienne progressivement à la normale après les violences qui ont suivi l'élection présidentielle de 2010, la persistance des problèmes de sécurité dissuade tous les citoyens qui ont fui à l'étranger de prendre le chemin du retour », indique le HCR. 

« Bien que la situation en Côte d'Ivoire revienne progressivement à la normale après les violences qui ont suivi l'élection présidentielle de 2010, la persistance des problèmes de sécurité dissuade tous les citoyens qui ont fui à l'étranger de prendre le chemin du retour », indique le HCR. 

Le nombre de demandeurs d'asile augmente « alors que sur la seule année 2011, nous avions enregistré près de 1000 nouvelles demandes d'asile, en 2012 nous en avons enregistré 1871 », a précisé Marc Fawe, responsable des relations extérieures du HCR à Rabat.

Source : | APANEWS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire